Résidences Itinérantes

Un cycle de résidences itinérantes permet au projet de trouver son universalité en allant à la rencontre d’hommes et de femmes dans leur environnement. L’équipe de « Being Born a Girl », s’installe, observe, réfléchit, rencontre d’autres artistes, danseurs et musiciens percussionniste et confronte leurs univers pour créer ensemble en se nourrissant de cette tranche de vie partagée. A la fin de chaque résidence une performance restitue ce moment d’intimité partagé.
Chaque résidence nous permet de créer 1 nouvelle séquence vidéo, un portrait de femme(s)  une véritable mise en abîme face au texte fort et percutant d’Emanuelle delle Piane.

Où, Quand, Combien ?

Etant française, ayant une auteure Suisse et une vidéaste Allemande, il me semble dans un premier temps incontournable de travailler sur ces 3 territoires pour le continent Europe, auquel s’ajoute une étape en Afrique Sub Saharienne, une étape au Maghreb ainsi qu’une étape au Japon. A cela nous travaillons pour y ajouter d’autres étapes : l’Afrique du sud, l’Amérique du sud, l’Inde …

Chaque résidence nous permet de faire un à deux portraits de femmes et afin de créer une mise en abîme totale des 17 variations Sérieuse d’Emanuelle Delle Piane. Notre souhait est de réaliser 17 portraits vidéo de femmes.

Les obstacles que rencontre une femme au cours d’une vie sont à la fois universels et spécifiques à chaque territoire, c’est finalement ce paradoxe fort et intéressant que je souhaite mettre en exergue.